REPUBLIQUE FRANCAISE                  *****                  DEPARTEMENT DE L'OISE 

Moulin de Sailleville

AcceuilRemonter



Présentation :

    Situé à l'est du hameau de Sailleville sur la commune de Laigneville, le moulin de Sailleville se trouve dans les marais de Sailleville et de Monchy en retrait des zones urbaines par le marais et la route départementale.

    Le moulin comportait deux systèmes de vannages sur deux bras et
plusieurs bâtiments occupés par trois turbines. Il servit au 18ème siècle de moulin à huile et à tan (broyage d'écorce de chêne). Au début du 19ème siècle, une fabrication de crayon y fut installée puis de portes-mines. Le moulin connut successivement des utilisations diverses, fabrication d'armes à feu, confection de tresses en coton, fabrication de pièces d'étachées pour bicyclette et enfin une blanchisserie industrielle.
   En 1985, le moulin est rénové avec l'installation de deux turbines hydroélectriques et la création une réserve de plusieurs étangs de pêche à la truite (la "BIB").

   Aujourd'hui, le moulin est partiellement habité, entouré de végétation dense, avec des systèmes de vannage en très mauvais état. La force matrice de la rivière n'est plus utilisable sauf avec de très lourds travaux de remise en état. La chute d'eau du déversoir (1m40) reste un obstacle infranchissable pour la faune piscicole et le transit des sédiments.

    La Brèche s'écoule par deux bras situés de part et d'autre du moulin : 
- à l'est le bras de décharge issu du déversoir et du premier vannage délabré par lequel s'écoule l'essentiel du débit,
- à l'ouest le bras de fuite régulé par
le deuxième vannage lui aussi délabré.

Cet ouvrage nécessite des aménagements afin de rétablir la continuité écologique, c'est-à-dire la libre circulation des sédiments et des poissons, et d'assurer la sécurité des biens et personnes en aval (risque de rupture des vannages).

Note de présentation des enjeux du site




              

Au-dessus, seuil et vannage du bras de décharge : à gauche en septembre 2016 ; à droite en octobre 2016 suite à une détérioration d'une vanne l'écoulement passe exclusivement par les vannes.


         

A gauche, seuil et vannage du bras de fuite (octobre 2016)                     A droite, relevés topographiques (début 2015)


Etudes :

    En 2014, une première étude a été réalisée sur le moulin de Sailleville par le bureau d'études SCE.
Vu l'importante de sédiments piégés dans la rivière en amont du moulin, il est retenu la création d'un bras de coutournement dans la parcelle en rive droite de la Brèche (voir l'avant projet ci-dessous).

Etude d'avant-projet septembre 2014

   Au début de l'année 2015, ce scénario a été évalué par la réalisation de relevés topographiques par drône.

   Une étude de conception du Projet, conduite par le bureau d'étude Atelier d'Ecologie Urbaine (AEU), a été lancée début 2016 :

Compte rendu et présentation Powerpoint de la réunion de lancement des études du 23 février 2016.
Compte-rendu AEU de la réunion de terrain du 15 mars 2016.
Compte rendu et présentation Powerpoint de la réunion de présentation de l'état des lieux du 24 mai 2016.
Rapport d'Avant-Projet et Compte-rendu de la réunion du 31 janvier 2017.


  Plaquette de présentation du projet



TRAVAUX été 2017

cahier des charges des travaux

Les travaux sont réalisés par le groupement d'entreprises CDES (terrassement) et Loiseleur Paysage (végétalisation du site).

La phasage du chantier prévoie, à compter de la mi-aout :
- défrichement des emprises de chantier
- terrassement du nouveau lit sur 350m
- transfert de l'écoulement vers le nouveau lit, peche de sauvegarde sur l'ancien lit
- réaménagement des ouvrages hydrauliques et de l'ancien lit
- remise en état du site, végétalisation

Montant de l'opération : 275 926 € TTC
financement Agence de l'Eau Seine Normandie


compte rendu : réunion de lancement le 19 juillet 2017
compte rendu : réunion phase préparatoire le 3 aout 2017
compte rendu : réunion début de chantier le 17 aout 2017
compte rendu : réunion début de chantier le 23 aout 2017
compte rendu : réunion début de chantier le 24 aout 2017
compte rendu : réunion début de chantier le 31 août 2017
compte rendu : réunion de chantier le 7 septembre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 14 septembre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 21 septembre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 27 septembre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 6 octobre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 12 octobre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 19 octobre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 26 octobre 2017

Articles de presses :
Avril 2017 : Le Bonhomme Picard - Le Parisien - Oise Hebdo - Le Courrier Picard
Aout 2017 : Oise Hebdo - Le Parisien - Le Courrier Picard - Le courrier Picard
Septembre 2017: Le Courrier Picard - Le Parisien
Octobre 2017 : Le Courrier Picard

Vidéo de l'ouverture du nouveau lit de la Brèche : télécharger

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE

              
A gauche, débroussaillage de la parcelle en préparation des travaux (aout 2017)       A droite, reconaissance de la conduite d'eau usées (aout 2017)
 
A gauche, la pelle à longs bras creuse le nouveau lit (septembre 2017)                     
La pelle à long bras creuse le nouveau lit de la rivière.                                                     A gauche, la Brèche actuellement et à droite le nouveau lit qui se dessine


                   
          Ouverture et mise en eau, petit à petit, du nouveau lit de la Brèche

     
Le nouveau tracé de la Brèche, vue vers l'aval à gauche, vue vers l'amont à droite
 
                    
                                                 Amont de l'ancien lit de la Brèche, au niveau du répartiteur de débit                                                          Ouvrage de régulation de l'eau dans l'ancien bras                                                   


       
Aval de l'ancien lit de Brèche, à l'endroit des anciens vannages. 



                       
                                        Protection de berge en enrochement au droit de l'exutoire du nouveau lit et création d'un accès à l'îlo                            La Brèche  en aval du nouveau lit, à l'endroit de l'ancien seuil



Proctection minérale 300 mètres en aval du moulin, juste en amont du pont de la D1016