REPUBLIQUE FRANCAISE                  *****                  DEPARTEMENT DE L'OISE 

Moulin de la Moulinière

AcceuilRemonter



Présentation :

   
Situé sur la commune de Villers-Saint-Paul, en limite de Monchy-Saint-Eloi, le moulin c'est appelé Moulin de la Chaussée, puis Moulin « Jacob » du nom d’un de ses locataires au début des années 40. Le moulin garde son activité de meunerie jusqu’en 1895. C’est à cette date que les bâtiments sont transformés et que l’ensemble prend le nom de Moulinière avec une activité de confection de matériel à base de caoutchouc.

   Aujourd’hui le moulin n'a plus aucune activité économique, tous les organes permettant l'usage de la force motrice de la rivière sont inexistants.

   La Brèche s’écoule exclusivement par le bras principal contournant la propriété puisque le bief usinier n’est plus en activité (à sec). Le déversoir amont, en partie écroulé, continue néanmoins à générer une chute d’eau en plan incliné de 60cm.

   L’environnement immédiat est constitué d’un ancien garage automobile présentant des risques de pollution.

Il résulte de cette situation :
- un site en état de friche,
- une discontinuité écologique et sédimentaire partielle,
- un fonctionnement hydromorphologique dégradé de la rivière en amont du seuil (écoulements lents, sédimentation),
- une perturbation hydraulique due au vestige du pilier de la passerelle au milieu du lit,
- des berges en mauvais état en amont et en aval du moulin.

Il est nécessaire de réaliser des travaux sur cet ouvrage afin d'y rétablir la continuité écologique, c'est-à-dire la libre circulation des sédiments et des poissons dans la rivière, pour le bon fonctionnement global de la rivière.

Note de présentation des enjeux



   


Etude :

En concertation avec la propriétaire, une étude de conception conduite par le bureau d'étude Burgeap a été lancée le 23 juin 2016.

La première étape de cette étude vise à réaliser un diagnostic du fonctionnement de la Brèche dans ce secteur (relevés topographiques, modélisation hydraulique) afin de proposer plusieurs scenarii d'aménagements.
rapport de phase 1 ; présentation Powerpoint ;
compte-rendu de la réunion de la réunion du 9 septembre 2016

La seconde étape définie les grandes lignes de l'aménagement afin de les soumettre à la concertation avant qu'elles soient actées et détaillées.
rapport de phase 2 ; présentation Powerpoint ;
compte-rendu de la réunion  de la réunion du 14 mars 2017

La dernière étape de l'étude de conception vise à définir tout les travaux nécessaires pour l'aménagement.
rapport de phase 3


Une réunion de présentation du projet aux riverains et usagers c'est tenue le 16 mai 2017 à 18h30 en mairie de Monchy St Eloi.
diaporama de présentation du projet du 16 mai



TRAVAUX été 2017

cahier des charges des travaux

Les travaux sont réalisés par la société AQUASYLVA.

La phasage du chantier prévoie, à compter de la mi-septembre :
- défrichement des emprises de chantier
- arrasement progressif, par moitiée, du seuil
- reprise des berges et du fond du lit
- remise en état du site, végétalisation

Montant de l'opération : 93 327 € TTC
financement Agence de l'Eau Seine Normandie


compte rendu : réunion de lancement le 22 juillet 2017
compte rendu : réunion phase préparatoire le 4 septembre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 14 septembre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 21 septembre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 28 septembre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 6 octobre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 12 octobre 2017
compte rendu : réunion de chantier du 19 octobre 2017
compte rendu: réunion de chantier du 27 octobre 2017


REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE

 
Fauchage de la végétation avant terrassement                                                                        Mis en place d'un barrage anti-flottants


    
Dérasement du seuil et terrassement des berges                                                       Création d'un seuil temporaraire permettant le franchissement de la rivière par les engins de chantiers

  
Terrassement en pente douce des berges, protection par un géotextile et recharge granulométrique puis plantation d'hélophytes


  
                                    
Plantations d'hélophytes et de baliveaux respectivement en bas et milieu de berges


Comblement et aménagement de l'éxutoire du bras usinier