REPUBLIQUE FRANCAISE               *****               DEPARTEMENT DE L'OISE

Patrimoine Piscicole


Accueil
Remonter
Inventaire piscicole

Le cadre de la gestion piscicole

A) Le classement en catégories piscicole :

Le classement en catégories piscicoles est un classement administratif départementale sur lequel s'appuie la réglementation halieutique. Il est fondé sur des critères physico-chimiques, en particulier, pente de la section.

- Première catégorie : salmonicole dominant

- Deuxième catégorie : cyprinicole dominant

Le classement en catégorie piscicole ne doit pas être considéré comme une hiérarchie qualitative des cours d'eau. Certaines rivières sont classées à juste titre en première catégorie du fait de leur typologie mais sont dans un état d'altération tel que les populations réelles sont très dégradées.

L' ensemble du réseau hydrographique du bassin versant de la Brèche est classé en première catégorie salmonicole dominant donc l'espèce repère est la truite fario (Salmo trutta fario).

        

                                                                         Truites Fario (source Google)                                                        AESN (source Direction Seine-Aval)

 

B) Les schémas départementaux de vocation piscicole (SDVP) :

Prescrit par une instruction ministérielle du 27 mai 1982, les SDVP sont des documents départementaux d'orientation de l'action publique en matière de gestion et de préservation des milieux aquatiques et de la faune piscicole, approuvés par arrêté préfectoral après avis du Conseil Général.

Ils formulent des orientations de caractère général (réduire les rejets, décloisonner les rivières, repenser la gestion halieutique, mieux connaître, sensibiliser...), des propositions de classement au titre de la libre circulation des poissons migrateurs et d'effacement d'ouvrages, et quelques suggestions de protection réglementaire des milieux les plus remarquables.

Ces documents, relativement anciens, ont été élaborés à une époque où les connaissances pratiques sur les écosystèmes aquatiques régionaux, plus lacunaires, permettaient mal d'établir des diagnostics précis. Ils doivent néanmoins être consultés avant toute action concernant les milieux aquatiques.

Retrouvez ici le détail du SDVP de l'Oise concernant le réseau hydrographique de la Brèche. Cliquez sur le lien.

 

C) Les plans départementaux pour la protection du milieu aquatique et la gestion des ressources piscicoles (PDPG) :

Le Plan Départementale pour la Protection du milieu aquatique et la Gestion des ressources piscicoles de l'Oise (PDPG60) élaboré par la Fédération Départementale des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de l'Oise (FDAAPPMA60) décrit le contexte piscicole de la Brèche comme salmonicole perturbé dont l'espèce repère retenu est la truite fario.

Le (PDPG) s'articule autour de trois volets :

1) Un découpage du réseau hydrographique en contextes piscicoles, portions cohérentes du réseau de cours d'eau au sein desquelles une espèce repère doit pouvoir accomplir la totalité de son cycle de vie (croissance, alimentation, repos, reproduction). L'espèce repère doit, par son éco-sensibilité, être indicatrice de l'état de fonctionnement de la rivière pour toutes les espèces du contexte.

On distingue:

- le contexte salmonicole dont l'espèce repère est la truite fario ;

- le contexte cyprinicole dont l'espèce repère est le brochet ;

- le contexte intermédiaire dont les espèces repères sont à la fois la truite fario et le brochet.

2)  Un diagnostic de l'état du milieu : l'état fonctionnel de chaque contexte est évalué selon la capacité du milieu à permettre ou non la réalisation des fonctions vitales de l'espèce repère. Il est :

- conforme lorsque la totalité du cycle biologique, reproduction, éclosion, croissance, peut se dérouler normalement ;

- perturbé lorsqu'au moins une de ces trois fonctions est compromise ;

- dégradé lorsqu'au moins une de ces trois fonctions est impossible, ce qui conduit, sans rempoissonnement, à la disparition de l'espèce.

Cycle biologique de la truite fario (source FDAAPPMA27)

3) Des propositions d'actions : les modules d'actions cohérentes (MAC) doivent permettent le retour à un bon état fonctionnel du contexte. Des plans d'actions nécessaires (PAN) déclinent et chiffrent ces actions à l'attention des différentes société de pêche (AAPPMA).

Retrouvez ici le détail du PDPG 2004 de l'Oise concernant le réseau hydrographique de la Brèche. Cliquez sur le lien.

 

D) Les fédérations départementales des associations agréées pour la pêche et la protection des milieux aquatiques (FDAAPPMA) :

Depuis la loi du 29 juin 1984, la pêche est une composante de la politique de l'eau. Tout pêcheur est impliqué dans la gestion piscicole du milieu. Il est obligatoirement affilié à une association agréée pour la pêche et la protection des milieux aquatiques, les AAPPMA étant elles-mêmes regroupées en fédérations départementales.

Les fédérations départementales de pêche ont un rôle central dans l'organisation de la pêche de loisir et la gestion des ressources piscicoles. Elles assurent la maîtrise d'ouvrage des documents de planification piscicole départementaux que sont les SDVP, PDPG et les plans de gestion piscicoles (PGP). Le partenariat de la fédération peut également consister en une contribution financière à diverses actions et études. Ses missions d'intérêt général, précisées par l'article L.432-4 C. env., lui confèrent un caractère d'établissement d'utilité publique.

Enfin, les fédérations et les AAPPMA sont souvent propriétaires de linéaires plus ou moins importants de cours d'eau dont elles assurent la gestion.

 

E) Les associations agréées pour la pêche et la protection des milieux aquatiques (AAPPMA) :

Selon leurs obligations légales L.434-3 C. env., les Associations Agréées de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques contribuent à la surveillance de la pêche, exploitent les droits de pêche qu'elles détiennent, participent à la protection du patrimoine piscicole et des milieux aquatiques et effectuent des opérations de gestion piscicole.

Celles-ci sont obligatoirement regroupées en une fédération départementale des associations de pêche et de protection des milieux aquatiques.

Voici la liste des différentes associations de pêches présentent sur le bassin versant de la Brèche :

Désignation Président Adresse Code Ville Tel
AAPPMA AGNETZ Monsieur Gilles SIFFROY 5 Sente des Bihaunes 60260 LAMORLAYE 06 76 33 11 00
AAPPMA AVRECHY Monsieur Jean Pierre NIQUET 2 Hameau de Warmaise 60120 CHEPOIX 03 44 51 94 73
AAPPMA BREUIL LE VERT Monsieur François DESPIERRES 19 rue de la Pointe 60600 BREUIL LE VERT 03 44 19 35 91
AAPPMA BULLES Monsieur Alain GESSON 222 rue d'En Bas 60130 PLAINVAL 03 44 78 68 18
AAPPMA CLERMONT Monsieur Alain HAVY 26 rue des Hirondelles 60600 BREUIL LE VERT 06 21 32 61 37
AAPPMA CREIL Monsieur Patrick DELFOUR 3 rue François Mauriac 60550 VERNEUIL-EN-HALATTE 06 07 34 45 18
AAPPMA ETOUY Monsieur Eric CARINI 91 rue des Roses 60600 ETOUY 03 44 51 67 95
AAPPMA LAIGNEVILLE Monsieur Yves LE PAIH 165 rue Forget Crauet 60290 LAIGNEVILLE 03 44 71 08 50
AAPPMA LIANCOURT Monsieur Jackie PILLON 25 rue du 1er Septembre 60290 CAUFFRY 03 44 73 60 18
AAPPMA LITZ Monsieur Bernard BOUCQ 7 rue des Sables 60600 CLERMONT 03 44 78 07 39
AAPPMA MONCHY Monsieur Alfred ALLIAS 4 rue de l'Aulnais 60290 MONCHY ST ELOI 03 44 71 26 99
AAPPMA BREUIL LE SEC Monsieur Joël DECAMP 31 Place du Carrouel 60840 BREUIL LE SEC 06 83 59 95 59
AAPPMA ST JUST EN CHAUSSEE Monsieur Jacques DOURLENS 15 rue de Belleville 60130 ST JUST EN CHAUSSEE 03 44 78 63 13
FEDERATION DE PECHE DE L'OISE Monsieur Christian DELANEF 28 rue Jules Méline 60200 COMPIEGNE 03 44 40 46 41

- Site internet : Fédération Nationale pour la Pêche en France

Bibliographies

- " Memeto du pecheur de truite " (cliquez sur le lien)

 

 

 Haut de page